Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Quel est le montant d’une amende pour les vitres teintées ?

Sommaires

 

 

Quelles sont les lois concernant les vitres teintées dans les voitures ?

 

Les vitres teintées sont très populaires parmi les propriétaires de voitures. Elles offrent une protection contre le soleil et la chaleur, ainsi qu’une plus grande intimité et un meilleur confort pour les passagers. Cependant, chaque pays a des lois différentes concernant l’utilisation des vitres teintées dans les voitures. En France, il existe plusieurs restrictions à ce sujet.

 

Tout d’abord, la teinte des vitres ne doit pas excéder 50%. De plus, seules les fenêtres avant sont autorisées à être teintées. Les lunettes arrière et le pare-brise ne peuvent pas être teints ou remplacés par des films miroirs ou réfléchissants. La police est autorisée à arrêter un véhicule lorsqu’elle soupçonne que la couche de film sur les vitres est trop épaisse ou illégale.

 

De plus, certaines personnes peuvent être autorisées à utiliser des vitres teintées qui dépassent la limite de 50%, mais elles doivent obtenir une exemption spéciale du ministère de l’Intérieur français. Ces exemptions sont accordées aux personnes dont la profession exige une protection supplémentaire contre le soleil et les regards indiscrets (par exemple, cinq étoiles), aux vieux véhicules (plus de 30 ans) et aux personnes souffrant d’allergies solaires graves ou photophobiques qui n’autorisent pas l’utilisation de lunettes de soleil ordinaires pour protéger leurs yeux.

 

N’hésitez pas à consulter ce site pour se renseigner davantage sur la vitre teinte amende !

 

Comment une amende est-elle calculée ?

 

Une amende pour vitres teintées voiture est basée sur plusieurs facteurs. Le montant minimum est de 135 € et il peut aller jusqu’à 375 €. Une fois le niveau d’ombrage des vitres déterminé, le montant de l’amende sera calculé en fonction du nombre de vitres concernées par l’infraction et du type de véhicule.

 

Si le niveau d’ombrage des vitres excède la limite autorisée, les propriétaires sont tenus de payer une amende forfaitaire qui varie selon le type de véhicule :

– Pour les petits véhicules (moins de 3,5 tonnes), l’amende est égale à 135 €.

– Pour les poids lourds (plus de 3,5 tonnes), l’amende est fixée à 375 €.

– Pour les autres types de véhicules, comme les motos ou les camping-cars, elle est comprise entre ces montants minimaux et maximaux.

 

En outre, pour chaque infraction supplémentaire constatée sur un même véhicule, une pénalité additionnelle peut être appliquée dont le montant variera entre 40 et 80 euros.

 

Y a-t-il des exemptions pour les vitres teintées de voiture ?

 

Il existe certaines exemptions pour les vitres teintées de voiture. En particulier, le Code de la route français autorise les propriétaires à personnaliser leurs véhicules en ajoutant des vitres teintées aux fenêtres arrière et latérales. Cette exemption est également valable pour les pare-brise et les lunettes avant si la transparence reste supérieure à 70 %.

 

Cependant, cette exemption ne s’applique pas aux vitres arrière et latérales du conducteur et du passager avant du véhicule. Ces vitres doivent être complètement transparentes pour assurer une visibilité maximale sur la route. De plus, il est interdit d’ajouter des films teintés à l’intérieur des fenêtres ou des pare-brise, car cela peut affecter la vision du conducteur et compromettre sa sécurité sur la route.

 

Quels sont les types de vitres autorisées par la loi ?

 

Les vitres teintées pour voitures sont une excellente façon d’améliorer l’esthétique et le confort de votre véhicule. Mais il est capital de se rappeler qu’il existe des limites légales quant à la quantité de teinture qui peut être appliquée aux vitres des véhicules.

 

En France, la loi autorise les propriétaires de voiture à utiliser des films teintés dont l’opacité ne dépasse pas 50 % pour les vitres avant et 30 % pour les autres vitres. De plus, le film ne doit pas être visible depuis l’extérieur du véhicule et doit répondre aux normes européennes en matière de sécurité routière.

 

Il existe principalement trois types de films teintés autorisés par la loi : les films fumés, les films miroir et les films anti-UV

  • Les films fumés offrent un niveau d’obscurcissement modéré qui permet une meilleure protection contre le soleil tout en maintenant une visibilité intérieure admissible. 
  • Les films miroirs fournissent un niveau d’obscurcissement plus élevé qui bloque presque complètement la lumière du soleil entrant dans le véhicule. 
  • Enfin, les films anti-UV sont spécialement conçus pour bloquer jusqu’à 99 % des rayons UV nocifs sans obscurcir considérablement votre vue depuis l’intérieur du véhicule.